The breath of Spring

Quand le printemps arrive, j’ai envie de déployer mes ailes au vent et m’envoler. Mon imagination sort de son hibernation…

 

Je n’aime pas l’hiver. Je crois que c’est la saison qui m’inspire le moins. Chez moi (comprenez « là où je vis »), l’hiver rime avec froid et grisaille. C’est une saison terne, morte. Elle n’a rien de féérique, aucune joie.

Alors quand arrive le printemps avec son soleil, sa douceur et ses couleurs, c’est comme une renaissance. Les idées photos se bousculent, il y a tant de choses à explorer et à exploiter ! On peut parcourir des kilomètres, comme rester à deux pas de chez soi…

Le village où j’ai grandi à la particularité d’être entouré de champs à perte de vue et m’offre une jolie toile de fond de mars à novembre où on a encore de belles journées. Pour cette photographie en pleine nature, j’ai embarqué deux amis. Et je garde en souvenir ses fous rires partagés avec la chorégraphie de YMCA exécutée seule en plein champ !

 

The breath of Spring

Quand le printemps arrive, j’ai envie de déployer mes ailes au vent et m’envoler, laisser sa douceur me frôler et jouer avec mes cheveux, prendre une grande respiration et fermer les yeux. Je souris et savoure cet instant…

Je m’envole enfin, portée par un souffle printanier.

 

« Qu’est-ce que l’idéal ? C’est l’épanouissement de l’âme humaine. Qu’est-ce que l’âme humaine ? C’est la plus haute fleur de la nature » – Jean Jaurès (Albi, le 31/07/1888)

 

De l’autre côté (dans le monde réel) :
Assistants : Audrey L et Frédéric M

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s