Summer ghost

Vous l’aurez compris avec I’m a summer girl, je suis une fille de l’été ! Généralement mon imagination foisonne à la belle saison. Il me reste encore quelques articles à poster de la saison 2015 (la saison 2016 étant presque à jour) avant la rentrée !

 

Cette photographie est chargée de souvenirs pour moi, de moments de joie et de complicité. Une semaine à la mer à faire ce qu’on veut sans barrière, sans impératif !! Enfin si, j’avais un impératif de taille.

Durant l’été 2015, je suis partie une semaine en camping près de Béziers avec ma meilleure amie Audrey L., son petit frère Alex et son meilleur ami à lui, Val. Je crois qu’on a passé une semaine à rire et à s’amuser. Notre vie a été rythmée par les photos, les apéros, la plage, la pétanque. Que du bonheur plein d’insouciance.

Sauf qu’en plein milieu de cette fantastique semaine, j’ai eu un impératif à ne pas manquer pour ne pas rater ma vie professionnelle ! Ce mercredi-là, j’avais un entretien pour un CDI. Mon amie, ainsi que ma co-voitureuse du jour, ont absolument tout fait pour que je puisse arriver à temps à Toulouse ! … Une semaine après j’ai appris que j’avais décroché le CDI !!

Je me souviendrais toute ma vie de cette semaine ! Elle est gravée dans ma mémoire.

Maintenant, revenons à Summer ghost… Cette photographie fais partie de ce que j’appelle la « Série été 2015 » avec Like a wind of freedom et Wandering, deux autres photos réalisées cette semaine-là.

Summer ghost est à la fois une expérience et un concept. Je voulais mettre en image une jeune femme qui attendait sur la plage jour et nuit que son amour revienne. Alors que la nuit arrive, j’embarque Audrey avec moi et nous voilà parties pour la plage. En chemin nous croisons Alex et Val qui décident finalement de venir avec nous faire « des photos » car de nuit sur la plage « c’est dangereux ».

Nous installons le matos sur le rivage, j’envoie un des deux garçons poser la lanterne, je fais mes réglages… mais les clichés qui ressortent, demeurent sombres. Trop sombres pour être exploitables. Hélas, j’avais prévu pour seule lumière une simple bougie, pensant qu’elle éclairerait plus. Et j’avoue m’être, à l’époque, peu documentée sur les photos faites à la bougie… Il faut « tricher » pour donner le change : ajouter un ou plusieurs réflecteurs et une vraie source de lumière au ton chaud. Autant vous dire que je n’avais pas tout ça sur moi, j’étais en mode camping.

Alors je tente une exposition longue à 15secondes… et cela a donné ce rendu un peu fantomatique… et a changé quelque peu l’histoire que raconte la photographie.

 

Summer ghost

Elle est tel un esprit blanc errant sur les rivages et les côtes. Guidant les navires jusqu’à la terre, elle répond à leurs appels et les attend sur la plage… où ils viennent s’échouer.

Il se dit d’elle qu’elle est la Dame Blanche des marins. Accepte son âme sur ton navire, elle te mènera à bon port, refuse la et tu feras naufrage.

 

“Il faut donc nous méfier de ceux qui cherchent à nous convaincre par d’autres voix que celle de la raison.” – Primo Levi (Les Naufragés et les rescapés )

 

Articles liés « Série été 2015 » : Like a wind of freedom, Wandering.

 

De l’autre côté (dans le monde réel) :
Assistante : Audrey L.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 commentaires sur « Summer ghost »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s