The awakening of the Autumn

Nous arrivons à la fin de l’été et déjà les prémisses de l’automne se manifestent. La nature commence à se vêtir de son manteau automnal aux couleurs flamboyantes.

 

Il y a quelques jours, j’ai passé un week-end en Ariège ! Un week-end reposant, sportif et créatif. Créatif mais aussi, et surtout, productif ! 1h30, 3 photographies avec chacune un thème ; j’ai été rarement aussi efficiente !

A l’origine, lors de cette séance photo, je voulais faire une toute autre réalisation, mais la petite forêt de sapins qui devait servir de décor était encerclée de ronces infranchissables, m’obligeant à repousser à plus tard l’exécution de ce photomontage.

Heureusement et pour une fois, j’ai eu la « brillante » idée de prendre la quasi-totalité de mon matos photo « au cas où j’aurais eu d’autres idées photos en chemin ». (Partez en week-end avec moi, vous aurez l’impression de partir une semaine !)

Bref je ne me laisse pas abattre et accompagnée de ma complice de toujours, nous décidons de poursuivre notre balade.

Quelques mètres plus loin, mon regard est accroché par un talus de fougères. La partie à l’ombre est encore bien verte tandis que la partie ensoleillée se pare déjà des couleurs de l’automne.

The awakening of the Autumn est sans doute ma réalisation qui m’a demandé le moins de temps. Je cadre, je règle, je teste la pose, puis le cliché final ! Ainsi nous reprenons rapidement notre chemin et ma sœur me trouve le deuxième spot ! Mais ceci est une autre histoire…

 

The awakening of the Autumn

L’automne qui s’éveille aux couleurs chatoyantes et sous un soleil chaleureux et doux, ne peut être que la promesse d’un recommencement meilleur.

Ainsi la Nature se pare de ses plus belles nuances et se met en fête. Une dernière fête avant le sommeil d’hiver. Vient d’abord le tour des fougères, puis viendra le tour des grands arbres.

Alors, tous laisseront l’automne faire son office. Il recouvrira les sols de feuilles jaunies et rougies, en un parterre protecteur contre l’hiver.

Enfin, la « saison morte » passée, le printemps dira merci à l’automne, sans qui, il n’aurait pu revenir.

 

The awakening of the Autumn
The awakening of the Autumn

 

« L’automne aussi est quelque chose qui commence. » – Paul Claudel.

 

De l’autre côté (dans le monde réel) :
Assistante : Alexandra B.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 commentaires sur « The awakening of the Autumn »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s