She is wolf

She is wolf ou ma réinterprétation du célèbre conte du Petit Chaperon Rouge.

Voilà deux mois que je n’ai rien produit ; la faute à un emploi du temps chargé mais aussi à une entorse du poignet bien coriace. She is wolf a donc  attendu tout ce temps dans mes dossiers que je m’intéresse à nouveau à elle.

Je ne serais dire si cette attente lui a été bénéfique ou non. Deux mois sans la travailler m’a permis de prendre du recul sur ce projet. Avant ma blessure, j’avais presque fini le montage, mais je n’étais pas satisfaite de sa couleur, ni de son traitement. La laisser en pause forcée, m’aura permis d’aborder le traitement de la couleur différemment sans frustration et en ça, c’est un bon point.

Le point négatif est que je ne suis plus vraiment dans ce projet, je n’ai plus l’excitation de la réalisation. De plus, je fais une fixation sur ses défauts, comme la surexposition de certaines parties.

La poster ici, est un acte de sincérité avec moi-même. Malgré ce défaut que je n’aime pas, elle fait partie de ma production et y aura apporté sa contribution puisque j’en tire des enseignements au niveau de la retouche.

 

She is wolf

 

Before « She is Wolf »

 

Il est vrai que pour cet article, j’ai ressenti le besoin de parler de mon ressenti et du post-traitement, et je n’ai pas dit un mot sur la séance en elle-même dont le souvenir tend à s’effacer. Mais cela est sans compter sur l’aide de ma sœur (oui oui toujours elle !!) qui a su me la rappeler… puisqu’elle était là.

C’était une séance photo à hauts risques ! Nous avions avec nous le reflex et le miroir : 2 précieux à ne pas casser. Chassées de mon spot préféré par des randonneurs qui ne voulaient pas partir en randonnée, nous avons dû chercher un autre coin pour réaliser ce cliché.

Nous l’avons finalement trouvé après avoir roulé quelques kilomètres ; jusqu’à trouver un pan de montagne au soleil. Alex gare sa voiture dans un petit espace sur le bas-côté… près du ravin. Puis nous avons un peu marché sur le sentier chargées comme des mules et nous nous sommes enfoncées sous les bois. Le sol était totalement instable et nous avons manqué de tomber à plusieurs reprises avec le reflex et le miroir !! Mais ma sœur, n’était pas au bout de ses peines… Pour avoir le cadrage que je voulais, elle a dû garder la pose autant que moi devant l’objectif ; et la sienne était nettement moins confortable que la mienne. Elle est restée, je ne sais plus combien de temps (mais ça a dû lui paraître long), en mode squat et appuyée sur un arbre penché au-dessus du sentier ! J’ignore comment elle a fait pour garder son sérieux et sa patience. Quand j’y repense j’ai envie de rire !

Bref, bref, tout ça pour dire que j’apprécie énormément ces moments de complicités avec ma sœur et mes proches. Ils se prêtent tous au jeu et font preuve d’une patience bien plus grande que la mienne ! Je pense que je ne les remercierais jamais assez pour tout ce qu’ils font pour et avec moi.

Croquis « She is Wolf »

 

She is wolf

Il est des contes qui cachent les malédictions.
Il est des malédictions qu’on ne peut cacher.
Et le loup le sait. Et elle le sait.

 

« En passant dans un bois elle rencontra compère le loup, qui eut bien envie de la manger… » Le Petit Chaperon Rouge

 

De l’autre côté (dans le monde réel) :
Assistante : Alexandra B

Enregistrer

Publicités

Un commentaire sur « She is wolf »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s